Champagne Lelarge Pugeot

Dans: Vignerons


Commençons par un peu d'Histoire :

Pierre-Henri Lelarge, né en 1799, s'installe à Vrigny. L'histoire des vignerons Lelarge peut commencer...

En 1930 les Champagnes Lelarge sont mis en bouteille pour la première fois.

20 ans plus tard, Marcel, fils de Raymond, et Fernande reprennent le domaine et donneront naissance, en 1963 à Dominique, la génération actuelle.

1983, Dominique part étudier à l’école de Viticulture Œnologie à Beaune en Bourgogne, où il rencontrera Dominique Pugeot, sa future épouse. Quelques années plus tard, Dominique et Dominique reprennent l’exploitation familiale. La Maison devient alors le Champagne Lelarge-Pugeot.

 

En 1985, lorsque Dominique Lelarge reprend une partie de l’exploitation familiale, il décide de faire évoluer son travail vers une approche plus durable. Une prise de conscience naît face à l’impact négatif de l’utilisation d’intrants sur l’environnement et l’être humain. Il se dirige déjà vers une viticulture respectueuse de l’environnement. Il anticipe par l’adoption de pratiques durables.

"Le vin est un cadeau de la nature". Dominique continue d’appliquer de nouvelles méthodes dans le but de créer un équilibre naturel entre l’environnement, le vignoble et le terroir.


"La vigne est un être vivant. Comme le corps humain, elle peut être capable de combattre d’elle-même, naturellement, les maladies."





À partir de 2000, Dominique décide alors de stopper l’utilisation des insecticides afin de laisser venir la faune prédatrice (coccinelles, chrysopes…) contre les araignées et les chenilles. Il réduit significativement l’emploi des désherbants et des fongicides. Puis il commence l’enherbement sur une partie du vignoble. Il pratique des travaux du sol sur les jeunes plantations et certaines vignes. Au fur et à mesure, la recherche, le bon sens, l’inquiétude pour les générations futures et l’envie de laisser la nature faire son travail d’elle-même poussent le Domaine à solliciter la certification de la totalité du vignoble en agriculture biologique.

À partir de 2015, tous les vins et champagnes sont certifiés AB par Écocert. Dominique utilise uniquement des oligo-éléments, du soufre et du cuivre pour lutter contre les maladies. Le labour à cheval est pratiqué dans certaines parcelles afin de lutter contre le tassement des sols. Les travaux de vignes sont effectués avec précision, la vendange en vert et l’effeuillage sont pratiqués systématiquement.





 


Et Dominique d'insister "Nos convictions animent aussi notre volonté de progresser et de recevoir des enseignements d’agrobiologistes comme Claude Bourguignon, spécialiste de la microbiologie des sols, Dominique Massenot qui a développé la méthode Hérody pour l’alimentation de la plante, Pierre Masson pour la biodynamie, également 
Éric Petiot pour l’utilisation des plantes et huiles essentielles contre les maladies de la vigne, pour la renforcer et la nourrir".

"De bons raisins donneront du bon vin", particulièrement pour les vins naturels et authentiques.

2014 Un tournant vers la biodynamie





"Nous ne faisons pas du vin, nous cultivons du vin, nous portons une attention unique à chaque étape de la culture de la vigne afin d’élaborer des champagnes naturels reflétant le goût du terroir et de notre savoir-faire.

Au Domaine, nous voulions accomplir une harmonie, une symbiose ; la biodynamie nous offre cette possibilité. L’agriculture biologique nous a permis d’emprunter la bonne direction, tout en nous donnant l’envie et le courage d’aller plus loin.

La biodynamie est donc devenue pour nous une nécessité dans le but de faire des vins les plus représentatifs du terroir, que nous exploitons. Nous voulons mettre en relation la vigne avec les forces terrestres et solaires afin de diriger les racines au plus profond des sols. 

Nous avons donc débuté des essais en biodynamie en 2014 et le domaine est certifié par DEMETER depuis la vendange 2017.


En pratiquant la biodynamie, nous :

  • Labourons nos sols au cheval (25 % de la surface)
  • Respectons le vivant
  • Tenons compte des cycles lunaires
  • Faisons nos propres levures
  • N’utilisons que peu d’intrant et seulement si nécessaire
  • Utilisons peu de soufre et de cuivre
  • Appliquons les préparations 500, 500p et 501 et utilisons des tisanes de plantes 500, 502, 503, 504, 505, 507
  • Renforçons la vigne à l’aide d’huiles essentielles, composts organiques et décoctions de plantes
  • Réalisons des vins vivants, authentiques et digestes
  • Écoutons la vigne
  • Vendangeons à la main
  • Exprimons le terroir de Vrigny et le millésime






A découvrir sur notre site :



Champagne Tradition Extra Brut 2016, un Champagne crémeux et savoureux au nez de pomme verte et de poire accompagné d'une touche minérale. Ca gliiiisse ...


Champagne Nature et non dosé 2015 c'est riche et audacieux. aux parfums de fleurs blanches, de noisette et une pointe d'agrumes. Belles bulles fines et crémeuses.


Ça parle de : vigneron vin naturel champagne