Jerôme Arnoux

Dans: Vignerons

Jérôme c’est l’expérience, la passion et le souci de la qualité et du respect total des produits.

Natif de Montigny-les-Arsures, premier village viticole du Jura, réputé pour son fameux cépage local "le Trousseau", il occupait, tout petit déjà, ses mercredis récréatifs chez son voisin vigneron, qui lui disait : "Jérôme, plus tard tu seras caviste !".

 

Autodidacte, à 17 ans il commence le véritable travail de la vigne chez Stéphane Tissot qui, pendant 10 ans, lui transmet sa réelle passion pour le vin.

Constatant "qu’il en voulait" Stéphane le forme à la vinification. C'est ainsi qu’il apprend le métier.

En 2005, il quitte le Domaine André et Mireille Tissot pour un autre domaine viticole, toujours situé à Montigny-les-Arsures.

C'est là qu’il peaufine, pendant quelques années, son expérience vinicole en faisant ses propres cuvées.

Par la suite, une réelle opportunité se présente et lui permet de rejoindre en tant que caviste le Cellier des Tiercelines, entreprise créée en 1997 par Bénédicte et Stéphane Tissot, et pour laquelle il a participé techniquement à la création.

Cette société achète le raisin auprès de confrères vignerons, dans l'aire de l’appellation, le vinifie et le commercialise.

Elle s'est développée grâce à l'arrivée d'un associé Benoit Mulin en 2009.

C'est pour lui, un véritable "retour aux sources".

En tant que responsable cuverie au sein du Cellier, il a réalisé des cuvées issues d'une sélection de raisins de l'appellation.

A retrouver sur notre site :

En appellation Arbois Rouge, le gouleyant Friandise 2016, le coloré Exception 2014 ou l'ample et onctueux Subtil 2015.

En ce qui concerne l'AOC Arbois Blanc vous croiserez le minéral et fruité Initial 2015, le frais et surprenant Autrement 2014, le Chantemerle 2015 aux arômes de tilleul et l'oxydatif Authentique 2013, typiquement Jurassien.

Quant à son crémant, Elegance, la petite histoire veut qu'il ait était confondu, lors d'une dégustation à l'aveugle de champagnes haut de gamme dans la région du même nom en 2014, avec l'un d'entre eux par certaines "sommités" du monde du vin alors que ce crémant n'y fut placé qu'en simple bouteille "pirate" !

Un vrai et pur plaisir de simplicité, de fraicheur et de digestibilité.

 

Bref, Jérôme c’est l’expérience, la passion et le souci de la qualité et du respect total des produits.

De plus Jérôme travaille ses cuvées avec leurs levures indigènes* ainsi qu’avec un minimum de soufre, pour le plus grand plaisir des papilles et des estomacs !

Surprenant, vraiment !

* issues du raisin lui-même.