La différence de goût entre Vin Naturel et vin conventionnel expliqué pour les nuls par des nuls !


Difficile gageure que d'expliquer les différences notables d'un point de vue gustatif entre un vin (dit) naturel et un vin (dit) conventionnel.

Comment l'expliquer à un néophyte tout en sortant des habituelles approches technico-techniques, comment le faire comprendre le plus simplement possible ?

En faisant des comparaisons stupides et impertinentes (et on n'est vraiment pas les plus mauvais pour ça) !

Et s'il faut imager pour comprendre les différences entre un jus nature et un vin conventionnel qui a choisi de répondre à un cahier des charges trop laxiste de la vigne au chai, alors jetons nous à l'eau !


Et restons y dans l'eau
en juxtaposant piscine et rivière pour les comparer et faire un parallèle tordu avec ce qui différencie, à nos yeux, un Vin Naturel d'un vin conventionnel afin que tu puisses saisir le gouffre qui les sépare !


Alors toi, adepte frénétique et obsessionnel de la piscine, déjà parce que c'est rassurant avec la terrasse qui l'entoure, c'est propre, bien symétrique, joli, pratique, et puis ça fait pas mal au pied, y a même parfois des palmiers bien rangés pour la décorer, nous donnant l'impression de voyager jusqu'à l'île de Mahé, en bref un paysage sécurisant ajusté au poil ceinturant une piscine, souvent de forme variée, pour continuer de nous faire rêver et qui vous donnera immanquablement l'envie d'y piquer une tête dans cette eau bleu turquoise chauffée à température corporelle idéale ! On reste quand même bien loin des sentiers battus !




Mais intrinsèquement quand on y pense, qu'est ce qu'une piscine ?

On peut dire à raison, même si certains veulent le nier, qu'en définitive c'est juste de l'eau morte enfermée dans un trou que l'on tente de maintenir en vie à force d'interventions et de traitements chimiques divers et variés sinon elle virerait rapidement au vert avant l'apparition d'une odeur nauséabonde signe d'une fin peu glorieuse.

La piscine finalement c'est sans surprise, même si certaines avec leurs mégas terrasses ressemblent à des bijoux que l'on retrouve dans les magasines, mais c'est juste de l'habillage majoritairement construit à coup de bétonneuse, un peu comme ce domaine Varois qui, a défaut de présenter des vins purs et vivants, préfère tout miser lui aussi sur l'habillage en proposant une bouteille dite carrée !! Du simple marketing et qui en plus fonctionne !

Voilà ce que représente à nos yeux, mais surtout à notre palais, la majorité des vins conventionnels, c'est comme la piscine, c'est joli et bien habillé mais ça ne nous procure aucune émotion, c'est modelé à grand renfort de produits chimiques de synthèse et d'intrants œnologiques pour éviter de prendre trop de risques, et pour plaire au consommateur qui ne connait que ce type de vins formatés, au contraire des Vins Naturels qui ne s'autorisent comme seul intrant, parmi un arsenal qui en recense + de 300, une dose homéopathique de sulfite le plus souvent au moment de la mise en bouteille (30mlg/l max selon la charte du Syndicat des Vins Naturels au lieu des 150 à 200 autorisés dans le conventionnel) ou rien du tout (!!), et puis quand t'es habitué aux jus nature comme nous et que tu tentes de goûter à nouveau un "vin technologique", ça t'agresse le gosier car on ressent trop souvent (pour ne pas dire tout le temps) les excès commis en cave, un peu comme avaler une gorgée chlorée de la piscine dans une dernière coulée de brasse !


Par contre soyons clair, on ne dit pas que construire une piscine ce n'est pas du boulot, bien au contraire, on se lève tôt, on travaille beaucoup, on se fait mal au dos et aux mains, la construction crée des soucis mais le problème c'est que ce n'est tout simplement pas notre kiffe !!

Donc, le vin Naturel c'est la rivière ?

A titre comparatif, et avec beaucoup d'insolence c'est un peu comme ça qu'on le perçoit, alors bien sûr, toi l'adepte de la piscine, la première fois qu'on va te prendre par la main pour t'y mener, et parce que la rivière c'est la nature dans une de ses plus belle expression, ça risque de te surprendre voire de te choquer quand on n'est pas habitué.




La rivière c'est le dépaysement absolu, alors évidement sortant de ta piscine chauffée et de ta lisse terrasse pour te rendre en marchant (!!!) sur un spot longeant une rivière, tu vas peut être te retrouver sur un chemin tortueux et difficile d'accès pour y arriver, les arbres sont souvent mal rangés en comparaison des palmiers qui encerclent le trou où se trouve ton eau morte, parfois des épines te grifferont les mollets, une bestiole te fera sursauter tout en subissant la frappe d'un soleil d'été, mais ce n'est pas toujours le cas, parfois le trajet sera abordable en suivant une belle et large draille ombragée par des pins, des peupliers ou un orme champêtre protecteur.

Et puis t'arrives à la rivière, et là c'est pareil, c'est encore la surprise, celle de sa forme, celle de son lit, de son exposition, parfois c'est enfermé dans des gorges, parfois ça suit de larges prés ou ça se faufile à travers des roseaux ou des chênes, ou les deux. Tu peux y plonger d'un rocher ou d'un arbre sur lequel on découvre parfois accrochée une corde pour y jouer à Tarzan. Bon par contre, y a des chances que l'eau soit pour le moins assez fraîche pour ne pas dire froide, voire glacée ("oui mais au début elle est froide mais après elle est bonne !")

La nature, tout comme le vin naturel, propose une multitude de palettes de couleurs, d'odeurs, de reliefs, de paysages sans égal en comparaison d'une piscine, même ostentatoire, car la nature est toujours plus forte pour le beau, parfois indomptable, souvent étonnante, parfois dérangeante mais toujours captivante.




Alors oui, ne faisons pas les autruches, quelquefois vous tomberez sur un bout de rivière polluée ou une autre farcie de monde car trop bien aménagée pour la circonstance ou trop "instagrammée", comme un vin naturel qui aurait mal tourné, mais la force de la découverte, de la surprise, du coup de cœur méritent de se planter de rivière quelquefois. L'aventure ça se mérite, la liberté à parfois un prix mais la chandelle vaut le coup assurément.

 

Alors, amis néophytes, sortez de votre piscine et venez découvrir cette nouvelle voie qui s'offrent à vous, celle des jus purs et vivants, celle des vins naturels, un univers absolu à explorer, osez l'aventure, sortez des sempiternels AOC, des vins médaillés, des bouteilles marketées, des jus sur-notés, tentez le vrai, le sain, l'insolite, les seuls vrais jus de terroirs aux vinifications les plus propres qu'il soit. En bref, OSEZ LE VIN NATUREL !