Terres d'Esclans

Dans: Vignerons


Fabrice Raymond de Terres D'Esclans à La Motte dans le Var





Fabrice Raymond
est vraiment le type de vigneron que nous aimons rencontrer : Enthousiaste, engagé, freeride, motivé et attachant.

suite au décès de leur maman, il hérite avec sa sœur de terres viticoles situées dans le Var près du petit village de La Motte mais surtout de vignes conduites en bio depuis 1998.

Et même si la vigne est bio, côté vinification il trouve le cahier des charges AB trop laxiste à son goût car il connait les vins dits naturels et aimerait donc pousser le curseur un peu plus dans cette direction surtout qu'il se souvient étant plus jeune des visites de Pacalet, ami de sa maman et créateur reconnu de vins naturels en Bourgogne, dont il est attentif aux enseignements et autres remarques sur la fabrication d'un vin vivant.

 

Il se sépare donc de sa sœur il y a bientôt 5 ans, pour suivre sa propre voie et mettre en pratique ses convictions, et récupère ainsi 5 hectares (essentiellement du mourvèdre) du Domaine dorénavant scindé. Chacun sa route.

 

Et quand on rencontre Fabrice on ressent toute cette envie et cette passion qui le pousse à faire des jus les plus purs possibles de manière empirique tout en ayant les assises du métier de vigneron.

 



Pour l'instant il avance pas à pas. Il achète ses premiers tonneaux, il ramasse ses raisins, cultivés dorénavant en biodynamie, à la main et souvent avec l'aide de son cheval Atos qui intervient aussi pour des pulvérisations, il vinifie sans intrants jusqu'à s'interdire, quand cela est possible, l'ajout total de sulfites, il achète des jarres pour faire évoluer ses jus, il assemble, il se dote d'une égrappeuse, il déguste, puis il se dit qu'il préfère peut être laisser macérer les grappes de raisin entières (avec leurs rafles) et que l'égrappeuse c'est peut être pas ce qu'il lui fallait, puis dernièrement il investit encore dans 3 amphores en forme d'œuf qu'il n'a toujours pas utilisées mais il sait qu'il va y venir. Il s'équipe, il se prépare, il réfléchit, il imagine, il avance !



Et c'est pour ça qu'il va falloir garder un œil attentif sur ce jeune vigneron plein de convictions et de talent dont l'objectif n'est pas le rendement mais bien la qualité et la pureté des jus qu'il veut faire partager. Et comme ils sont encore trop peu nombreux dans le Var ...







Pour ceux qui ont connu la série LA FABULETTE, déclinée en plusieurs quilles monocépage, elles reviennent mais toutes rebaptisées pour plus de clarté.

C'est ainsi que LA FABULETTE Carignan devient LE FARFELU 2020, un 100% Carignan donc qui garde la même trame que sa prédécesseure mais légèrement plus aérienne avec des notes de fraises des bois assez mures, de framboises et de cuir pour une mâche légère, c'est rond et fondu, c'est gouleyant avec une pointe végétale et chocolatée.


Le seul qui ait gardé son nom d'origine c'est la version Mourvèdre avec ce LA FABULETTE 2020, un élevage plus court que la version 2018 lui donne aussi un côté aérien et gouleyant accentué par les 11°5 d'alcool affichés tout en offrant toujours de beaux parfums de petits fruits rouges comme framboise et avec une touche épicée et de cacao en finale.


LA FABULEUSE 2020 est un 100% Cinsault qui porte bien son nom et qui ressemble comme 2 gouttes d'eau à La Fabulette 2020 de part son degré d'alcool annoncé à 11,5, du petit fruit rouge confit, de la framboise et aussi une pointe d'épice. C'est rond et fondu, soyeux et gouleyant avec un très fort taux de torchabilité.

Ça parle de : vin naturel vigneron Var